Actualités
Accueil » Maison et décoration » Bricolage » Faire sa colle maison
Faire sa colle maison
Colle de riz maison.

Faire sa colle maison


Les colles pour papier peint contiennent souvent des composés volatiles toxiques. Il est pourtant très facile de s’en passer et de faire soi même une colle écologique et très économique, à base de farine de blé, de riz ou de seigle. Ces colles traditionnelles sont utilisées pour la restauration d’objet d’art ou d’artisanat mais peuvent être aussi utilisées par les enfants ou pour de nombreux travaux de bricolage.

La colle de riz

La colle de riz est réputée pour très bien coller le papier peint. Elle peut être faite avec des restes de riz quand il s’agit de petits travaux de bricolage ou pour faire du collage avec les enfants. D’une manière générale, on utilisera de préférence des riz riches en amidon comme du riz rond italien ou espagnol.

Collage de papier journal sur meuble avec de la colle de riz.

Collage de papier journal sur meuble avec de la colle de riz.

Recette de colle de riz avec du riz en grain

  • 100 g de riz
  • 300 ml d’eau froide
  • 1 cuillère à soupe de miel ou de sirop de glucose (facultatif)
 Faites cuire le riz dans l’eau à feu doux (départ à froid) et remuer souvent pendant la cuisson. Ajouter de l’eau si le mélange est trop épais. Lorsque le riz est bien cuit et pâteux (au bout de 30 à 40 minutes), filtrer et ajouter un peu d’eau si nécessaire. La colle doit avoir la consistance d’une béchamelle. Ajouter une cuillerée de miel pour améliorer la conservation ou quelques gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse. 

Recette de colle de riz avec de la farine de riz

  • 20 g de farine de riz (deux cuillerées à soupe rases)
  • 50 ml d’eau froide
  • 150 ml d’eau bouillante
  • 1 cuillère à soupe de miel ou de sirop de glucose (facultatif)
 Délayer la farine de riz dans l’eau froide. Ajouter l’eau bouillante en remuant pour éviter la formation de grumeaux. Porter à ébullition 150 ml d’eau puis réduire le feu au minimum et y verser la farine délayée dans l’eau froide. Remuer jusqu’à épaississement (5 minutes environ). Mélanger une cuillerée de miel et mettre en pot. Laisser refroidir avant utilisation. 

La colle de blé

La colle de blé possède le même pouvoir collant que la colle de riz, on lui attribue même des propriétés légèrement supérieures. C’est une variante de colle qui peut être bien pratique si l’on n’a pas de farine de riz ou pas le temps de faire cuire son riz et de le filtrer. L’amidon du blé est particulièrement efficace et convient pour tous les types de travaux : papiers peints, carton, bois, tissu. Qui peut le plus peut le moins : la colle de farine de blé est parfaite également pour tous les travaux manuels avec les enfants et le collage du papier.

Recette de colle de farine de blé pour le papier peint (2 litres de colle)

  • 250 g de farine de seigle ou de blé (ne pas utiliser de farine complète, de farine de sarrasin ou de farine de maïs)
  • 1 litre d’eau tiède
  • 1 litre d’eau
 Mélanger la farine et un litre d’eau tiède en évitant la formation de grumeaux. Mettre le mélange sur feu doux en remuant sans cesse pendant 5 à dix minutes. Ajouter petit à petit un litre d’eau pour diluer la préparation et laisser cuire à feu doux pendant encore quelques instants. La colle doit bien cuire et avoir la consistance d’une béchamelle. Laisser refroidir. Pour rendre la colle insecticide et fongicide, on peut ajouter de l’essence de térébenthine (20 cl pour deux litres de colle). La térébenthine acccélère également le séchage de la colle. 

Une colle efficace, écologique et économique

Les colles maison présentent beaucoup d’avantages par rapport aux colles traditionnelles du commerce. Le pouvoir collant est très bon, il est le même que pour les colles classiques. Avec la farine, on peut réaliser des colles « minutes » parfaites pour les travaux manuels avec les enfants ou les petits travaux de collage. Le seul défaut de ces colles est qu’elles ne se conservent que deux ou trois jours (une semaine au réfrigérateur). La conservation peut-être améliorée en ajoutant de l’extrait de pépin de pamplemousse qui est un puissant bactéricide, ou bien tout simplement en adaptant les quantités pour en faire seulement la dose dont on a besoin. Pour les papiers peint, on peut ajouter de la thérébentine comme fongicide.


A propos de Marjolaine Petit

Rédactrice et community manager pour mon agence Atout Rédaction, je suis passionnée par l'écologie, l'habitat écologique et les modes de consommation responsable.

2 commentaires

  1. Je trouve cet article tout simplement génial ! j’ai hâte de le mettre en pratique d’ici peu !!

  2. Merci Isaline. :) La colle réalisée sur la photo est faite à base de riz cuit riche en amidon. Deux mois après le collage sur meuble (qui a été peint en blanc), la colle tient très bien. Je referais cette colle sans hésiter et pourquoi pas avec de la farine pour une version express (moins long et pas besoin de filtrage !).